Bellen Brug



Le Cercle Celtique Bellen Brug, association loi 1901, a pour vocation de promouvoir la culture et les traditions de Bretagne en terre bourguignonne, que ce soit dans les domaines de la danse, de la musique ou de la mode vestimentaire.

Adhérent depuis le début des années 1990 à la Confédération Kendalc'h, le Cercle Celtique Bellen Brug est maintenant affilié à la Fédération Kenleur Divroet et à la Confédération culturelle bretonne Kenleur.


La fédération Divroet est une association de type loi 1901. Elle regroupe une dizaine d’associations et des membres individuels situés à l’extérieur de la Bretagne, principalement en France métropolitaine hors Ile-de-France. Kenleur Divroet a pour but la promotion et la transmission de la culture Bretonne à travers la danse, les costumes, la broderie, la musique, en proposant à ses adhérents un cadre structuré leur permettant de se former, d’échanger, ...


Kenleur Divroet sera à Lorient, le 8 août pour la Grande Parade !

Et également à Elliant, le 7 août pour le Kenleur Tour.

Avec le Cercle Celtique de Bordeaux, Les Bretons du Havre, Danse bretonne "Zav-Breiz" d'Equeurdreville, le Cercle Celtique Danserien Caen et le Cercle Celtique Bellen Brug de Dijon.



Le Cercle Celtique de Dijon a pris le nom de "Bellen Brug" qui évoque les bruyères en fleurs de la lande bretonne. Il a été fondé en juin 1955 à l'initiative d'officiers et sous-officiers de la base aérienne de Longvic, au sud de Dijon. Ses principaux membres fondateurs furent le commandant Ledoux (Président) et le lieutenant-colonel Salaün.

De sa création et jusque vers les années 1970, Bellen Brug (forme épenthétique de Bleun Brug : "fleurs de bruyère") était un cercle très fermé : il fallait être recommandé ou parrainé pour en faire partie ; c'était la haute société des bretons de Dijon. Durant cette période, quelques bretons portèrent le costume à l'occasion de l'Epiphanie ou de la Saint-Yves, mais sans présenter de danses.

C'est à partir de 1966-1967 que quelques jeunes se mirent à danser, se faisant accompagner par de la musique enregistrée. Le premier responsable du groupe de danse fut Jean-Claude Seligour, auquel Armandine Deleule-Moizan succéda en 1975.



Le recrutement du groupe s'élargit à des sympathisants. Puis les premiers sonneurs (musiciens) apparurent dans les années 1975-1976, permettant ainsi au Cercle Celtique Bellen Brug de participer pour la première fois aux Fêtes de la Vigne de Dijon en 1977.

Anne Debiak-Deleule, présidente de l'association de 1994 à 2007, devint la responsable et chorégraphe du groupe de danse. Elle a donné une nouvelle impulsion en créant et mettant en place les suites scéniques actuellement dansées par le Cercle. L'ensemble musical n'est pas resté à la traîne. Il s'est étoffé et a enrichi son répertoire grâce aux compositions et aux arrangements apportés par ses membres. Depuis, le groupe n'a cessé de développer ses activités.



Jean-Marc François est devenu le président de l'Association en 2020, à la suite de Georges Charles qui assurait cette fonction depuis 2008.